Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 15:00

 


 

SDC14586

 


 

Nous avons la chance d'avoir des brimbelles, à notre portée.... Il suffit d'aller les ramasser. 


Voilà quelques années, j'ai eu la chance de connaitre quelqu'un (une retraitée) qui m'en vend. Elle va les ramasser en forêt autour de mon village. (me concernant, j'ai un mauvais souvenir lors d'une cueillette, il y a quelques annéesn: j'ai été piqué par des dizaines et des dizaines de taons, j'ai du me rendre en urgence chez un médecin le lendemain, les ganglions étaient "atteints", résultat : piqure (plus de taons mais par l'infirmière.... lol). 


Donc voici ce qu'elle m'a livré ce WE :  4 kilos


 

SDC14585

 

 

Voici une petite explication :  pourquoi, nous vosgiens, nous appelons les myrtilles : des brimbelles...

 

 

Sur le site de http://www.mylorraine.fr, voilà ce que j'ai trouvé : 


Étymologiquement, il y a plusieurs explications. La plus plausible reste la suivante : en vieux français « bran » signifie « noire » et « beilles » veut dire « billes ». Ces billes noires sont donc des petits fruits de la famille des airelles et en Lorraine, elles sont particulièrement appréciées en pâtisserie (la fameuse tarte, même si on en fait aujourd'hui des muffins), en confitures, en sirops, en sorbets ou en liqueurs et autres eaux-de-vie. Et si les vosgiens font une différence étymologique entre myrtilles et brimbelles, on distingue aussi la brimbelle du bluet. La brimbelle est en effet une myrtille sauvage à la chair noire et au goût plus prononcé, et le bluet une myrtille de culture plus grosse, dont la chair blanche noircit à la cuisson. Importée d'Amérique du nord dans les années 80, le bluet est cette myrtille que les anglophones appellent « blueberry ».

S'il vous prenait l'envie d'aller ramasser des brimbelles, rappelons qu'il est déconseillé d'utiliser un peigne (ou riffle) qui risque d'abîmer le « brimbellier ». Et que pour écarter tout risque de contamination par l'échinococcose, parasite issu des déjections des renards, il vaut mieux les cuire avant consommation.

 

 

Avec cette recolte, j'ai fait une tarte : 

 

SDC14587

 

Puis une 2ième tarte que j'ai apporté chez mes parents :


SDC14588

 

La voici cuite...


SDC14590SDC14591


 

Puis avec 1,500 kg de ces brimbelles, j'ai fait de la confiture....


SDC14593

 


Et avec le reste : Je l'ai mis à congeler sur une plaque afin d'avoir un gros sac de brimbelles congelées que je pourrais reprendre sans aucune difficulté pour une prochaine tarte, ou muffins aux brimbelles.....


 

Bonne journée



Et une petite dernière pour la route....


SDC14597

 

 

 

Et bonne fête à toutes les "Clarisse", dont ma petite soeur...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

michelle laramicelle 13/08/2013 18:38

hum tu me donnes faim avec ta tarte;
mais je comprends qu'avec ce souvenir cuisant tu ne vas plus en cueillir
bisous

Sabine 14/08/2013 21:40



Et oui, alors que c'est très bon ... cela me rappelle mon enfance, ma grande tante en faisait des conserves (en bocaux) et elle nous les servait avec du sucre et de la crème.....


Biz



vero74 13/08/2013 09:57

dommage que j'habite si loin de toi car je serai venue la manger avec immense plaisir!!!

la fee feerique 12/08/2013 18:22

miammmmmmmmmm j en salive !!!!

anne a 12/08/2013 16:52

Ah la tarte aux myrtilles un vrai régal !! tu as bien de la chance , bonne vacances

Sabine 14/08/2013 21:38



Et oui, et je les ai grâce à une retraitée (depuis pas mal d'années, qui travaillait à la lingerie du PP1) ces initiales sont M C de Blâmont.... elle les vend toujours au même prix depuis
plusieurs années : 8 € le kilo



coco 12/08/2013 16:06

hummmmmmmmm, ce "tout" a l'air délicieux! miam! et bonne fête à Clarisse!
bises
coco♥

Présentation

  • : Le blog de Sab
  • Le blog de Sab
  • : passionnée par tout ce qui touche les activités manuelles : crochet, tricot, couture, srapbooking et aussi la cuisine...
  • Contact

Recherche